La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Il y a en français, en lycée:

  • des leçons à apprendre (!), une culture à acquérir, un entraînement rédactionnel scrupuleux et patient à assumer;
  • un cahier des charges à respecter année après année (du cours préparatoire en école primaire jusqu'au baccalauréat),avec des programmes nationaux disponibles sur le site ministériel eduscol avec leur lot de notions et définitions, pratiques et savoir-faire;
  • enfin, des attentes et des barèmes de correction communs à tous les correcteurs, qui correspondent à des méthodes à acquérir. 

La réussite d'une année en français tient à trois acteurs qui doivent travailler ensemble:

  1. un prof  qui fixe le cap (calendrier, outils de travail), présente et explique le matériau fiable et utile à l'apprentissage, on l'espère au moyen d'un cours clair et engageant; 
  2. un élève actif en classe, attentif à tous les conseils, apte à l'autocritique et prêt à fournir une quantité de travail conséquente sans se décourager;
  3. un parent qui vérifie l'avancée du travail à la maison, aide l'enfant à décrypter conseils et indications fournis en réunions ou au fil des bulletins scolaires trimestriels, et garantit à l'enfant une atmosphère à la fois sereine et propice au travail, où l'étude est valorisée et encouragée, si possible relayée par de bonnes habitudes culturelles. 

 

Quelques documents de méthode: disponibles ici  http://www.lyc-luynes.ac-aix-marseille.fr/spip/spip.php?rubrique268 ou sinon en cliquant sur chaque document souhaité ci-dessous:

 

 

AU-DELÀ DU FRANÇAIS, la philo en terminale