La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Avec la réforme 2019 du bac (EAF 2020), les candidats sont plus que jamais évalués sur leur lecture du texte, à voix haute.

L'épreuve de lecture d'un texte (connu, puisque étudié pendant l'année scolaire) se place en première partie d'oral (avec l'exposé et la question de grammaire).

Evaluer sa lecture à voix haute

Un collègue de l'académie de Strasbourg a réalisé un travail formidable pour questionner et améliorer les pratiques de lecture à voix haute ; nous en avons extrait le document, ici remanié, concernant l'évaluation de la lecture à voix haute.

(A utiliser en entraînement et avec autocorrection).

Le Ministère avait identifié les difficultés rencontrées par les élèves, et il avait déjà énoncé les enjeux d'une lecture à voix haute:

 

La lecture à haute voix met en jeu, dans une situation ritualisée qui inclut une volonté de « dramatisation », la voix et le corps, afin de produire une diction spécifique cherchant à agir sur l’auditoire (dimension illocutoire). Elle demande en effet d’ « interpréter » le texte au sens propre (c’est-à-dire lui donner la valeur qu’on lui accorde et la transmettre à autrui), comme un « interprète » en musique (instrumentiste ou chanteur) et au théâtre.


Cet exercice est donc plus complexe qu’il n’y parait car il nécessite de mobiliser des compétences de différents ordres. Ainsi, les difficultés à réaliser cet exercice peuvent relever :


- de procédures dans le rapport à l’écrit qui restent à consolider, notamment la lecture « fluente »,

- d'une vitesse de lecture trop faible du fait notamment d’un empan visuel trop réduit,

- d'une capacité limitée à mémoriser des groupes de mots ou à anticiper sur les mots qui vont suivre.

 Pour entendre des textes 

Des textes à écouter

mise à disposition de livres audio gratuits

Enregistrements par des lectrices et lecteurs bénévoles :
http://www.audiocite.net/

http://www.litteratureaudio.com

fictions France Culture, créations sonores à partir des grands classiques 

 

La littérature par les acteurs

Denis PODALYDÈS lit Les mots (JP SARTRE)

 

Marie & Jean-Louis TRINTIGNANT lisent les Poèmes à Lou d'APOLLINAIRE (Théâtre des Amandiers de Nanterre, 2003). Diffusion France culture. 

 

 

Rachida BRAKNI lit Patrick MODIANO

 

Audrey BONNET lit Marguerite DURAS

 

Agnès SOURDILLON lit Marguerite DURAS

 

Guillaume GALLIENNE lit les Surréalistes

 

 

Anouk GRINBERG lit James Baldwin

 

Les conseils du pro ... 

 

 

Cf. interview donnée par l'acteur à l'hebdomadaire culturel Télérama sur les différences et convergences entre jouer et lire un texte.