La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Pour rencontrer le professeur  au lycée en 2017-2018:

heures de permanence du professeur pour les familles & les élèves (créneaux de 45')

lundi 9h05-9h45,

vendredi 17h05-17h50.

Merci de vous signaler au préalable par mail afin de confirmer votre venue et fixer le lieu du rendez-vous.

cf. formulaire de la page d'accueil de ce site.

Les épreuves orales

Déroulement de l'épreuve 

L'oral se déroule sur convocation expresse, après les écrits.

L'examinateur peut être ou peut ne pas être le correcteur de l'écrit.

L'examinateur, tout comme le correcteur de l'écrit, n'est en aucun cas un professeur de l'établissement d'origine.

 

Après un temps de préparation obligatoire et incompressible de 30 minutes, l’épreuve orale face à l’examinateur dure 20 minutes et se compose de deux parties, de 10 mn chacune et comptant chacune pour 10 points :

- La première partie = EXPOSE de l'élève, et se rapporte à un texte étudié pendant l’année c'est-à-dire ayant fait l'objet d'une lecture analytique  ; l'ensemble des textes soumis à lecture analytique pendant l'année aura été consigné dans une liste (transmise par votre enseignant, après visa du Proviseur, au Rectorat pour redistribution au centre d'examen en juin) appelée descriptif: ce descriptif est un document officiel et obligatoire le jour de l'épreuve orale.

Il convient à l'examinateur de choisir le texte étudié, et de redéfinir au besoin la longueur de l'extrait support de l'évaluation.

 L'examinateur de l'oral, unique et identique pour les deux parties de l'épreuve orale,  posera alors une question sur le texte qui vous guidera dans votre explication, une problématique (couramment appelée question d'oral) , et à laquelle il faut fournir une réponse structurée et argumentée, et illustrée par des exemples tirés du texte.

Le candidat a sous les yeux son brouillon (il a eu 30 mn pour rassembler ses idées, ses souvenirs du cours) ainsi que son descriptif et son texte, vierge de toute écriture ou signe distinctif, tout au long de l'épreuve orale, i.e. lors de la préparation ET lors du passage.

Les deux sous-épreuves (exposé + entretien) s'enchaînent sans temps de pause intermédiaire.

- La seconde partie = ENTRETIEN qui permet à l’examinateur de vérifier les connaissances (sa culture littéraire, en somme), l'acquisition des notions et teste la réactivité du candidat ainsi que sa prise de recul critique par rapport au cours. Cet entretien, où les questions sont à l'initiative de l'examinateur, peut consiste en un élargissement de la perspective à partir du texte vu en première partie mais ne revient pas au texte lui-même: il s'agira plutôt de considérer tout ce qui est autour du texte (objet d'étude en jeu, auteur, mouvement littéraire, effets de style, dimension sociologique ou politique d'un texte ou d'un auteur, inscription du texte dans les débats littéraires de son époque, résonnance de nos jours...)

 

 L'élève ne connaît pas sa note en sortant de l'épreuve, les commissions d'harmonisation réunissant les différents jury devant encore se réunir et statuer sur les notes, voire les réviser, en les ajustant à la moyenne académique.

 

Quels sont les critères de notation

Pour la première partie d’explication de texte, l’examinateur va vous juger sur votre connaissance du texte, vérifier que vous répondez bien à la question posée et que votre analyse est à la fois juste, structurée et argumentée, et qu’elle s’appuie sur des exemples précis tirés du texte. Bien respecter le temps imparti est aussi un critère : gardez un œil sur la montre ! 
Pour la seconde partie, ses critères reposent essentiellement sur votre réactivité, vos connaissances en matière littéraire, ainsi que vos qualités de communication, d’argumentation et d’expression orale.